Le lundi c'est médit.

Lundi 27 avril 2020

Un rayon de lumière vers la joie

 

Celui qui se livre à des méditations claires

trouve rapidement la joie  dans tout ce qui est bon.

Il voit que les richesses et la beauté sont impermanentes

et que la sagesse est le plus précieux des joyaux.

Bouddha

Nous commençons par pendre 3 grandes respirations : j’inspir par le nez en gonflant mes poumons et j’expir par la bouche en relâchant complètement.

Je vérifie ma position, je m’assure que je suis bien installé, confortablement. Si ce n’est pas le cas, je rectifie mon assise.

Je prends conscience de ma position, des contacts avec le sol, je m’assure que mon dos est bien droit, ma position est détendue, mais digne.

Puis maintenant je génère ma motivation. Je prends conscience que cet instant est précieux. Que je ne dois pas négliger mes efforts et ma concentration durant toute cette séance et celles à venir. Mon objectif doit être clair et fermement établi.

Nous avons le pouvoir de transformer notre esprit sans jamais nous décourager. Je prends conscience que c’est possible !

 

Je me détends et je prends le temps de m’installer tranquillement dans l’instant, dans cet ici et maintenant. Rien n’est compliqué, juste se détendre et lâcher prise.

 

Puis maintenant je viens poser mon attention sur le bord de mes narines et ainsi je prends conscience de ma respiration. De ce vas et vient permanent, symbole de vie. Je m’applique à rester sur ce support. Si une pensée m’entraîne ailleurs, je l’accueille avec bienveillance, j’en prends conscience sans saisie.

 

Par cette présence au souffle, j’apaise mon mental, je contrôle le singe dans la cage. Puis peu à peu je redécouvre le calme mental je l’installe progressivement en mon esprit.

 

À travers cette quiétude ainsi trouvée, je visualise un rayon de lumière qui vient frapper le milieu de mon front. Cette lumière blanche est d’abord diffuse puis s’intensifie peu à peu.

 

Elle est douce et apaisante. Je m’abandonne à elle en restant présent à chaque instant.

 

Cette joie, cette félicité à travers cette lumière blanche pénètre mon cœur et illumine mon corps tout entier. Je m’abandonne et me laisse envelopper par cette lumière source d’amour et de bien-être. Je ressens cette joie d’être là, d’avoir pris ce temps pour simplement être sans rien attendre.

 

Cette lumière blanche est aussi en nous c’est notre être intérieur, notre moi dans l’ombre.

Tout en restant avec cette clarté lumineuse, je fais réapparaître en mon esprit un instant de bonheur intense que j’ai vécu.

Je revis ce moment comme un cadeau. C’est un souvenir de bien être absolu qui engendre en moi une immense joie. Je souris à cet instant de bonheur… Je le reçois avec sérénité dans une grande ouverture, sans retenue.

 

Je vous laisse un moment profiter de ce souvenir

 

Tout en restant dans cette plénitude, je permets à cette lumière de se dissoudre et de disparaître doucement. Mais je garderai en moi son souvenir, comme un rappel. Chaque fois que j’en aurais besoin, je reviendrai voir cette amie.

 

Dédicace

La séance
Un rayon de lumière vers la joie
00:00 / 30:30
La friandise de Françoise
Le souffle de compassion
00:00 / 09:48

Les friandises de Françoise sont des extraits de :

Dix Contes tibétains pour cultiver la compassion

Matthieu Ricard - Lama Lhakpa Yeshe

480px-Add-files-to-archive.svg.png

Textes des précédentes séances